RAMUNTCHO | SPUCLASTERKA
MONDARRAIN TRAIL
28/05/2021
LES RESULTATS DE LA MONTAN’ASPE
14/06/2021
Tout Voir

RAMUNTCHO

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Ramuntcho Laboux, membre du SPUC LASTERKA depuis sa création.

Ramuntcho était un passionné de sport mais plus particulièrement de course à pied! Il a été un des pionniers des 100km sur route. En 1980, à l'âge de 30 ans,  il a participé aux championnats de France des 100 km à Belvès. Il a enchainé avec le championnat d'Espagne à Santander en 1982 où il termine 1er français. Puis les fameux 100km de Millau. Le 100km était sa distance fétiche. Il a pris 22 départs sur cette distance et en a terminé 21!

Pour préparer de telles distances , Ramuntcho s'inscrivait dans de nombreux marathons ,notamment celui d'Albi ainsi que sur des  courses en montagne comme le Vignemale . Il affectionnait particulièrement la Course des Contrebandiers car à l'époque le Finisher recevait une bouteille d'Armagnac... Pour la petite histoire, une année il a eu droit à 2 bouteilles d'Armagnac!

Il était réputé pour être un coureur très endurant! Ses qualités l'ont  amené naturellement au trail. Il a participé à plusieurs reprises à l'UTMB, au GRP et à de très nombreux courses locales!

Il a aussi participé à de très nombreux Euskal Trails avec  sa femme Claude .

Ramuntcho était un membre actif du SPUC LASTERKA en tant que coureur  mais  répondait toujours présent en tant que bénévole.  Sur le Senpereko Trail notamment. Il était responsable d'un des nombreux ravitos sur le parcours. Ravito que l'organisation nommait "le Ravito de Ramuntcho". Poste qui lui tenait à coeur car il aimait servir ,prendre soin des coureurs  et les encourager.

Au sein de LASTERKA tout le monde connaissait Ramuntcho. Il s'intéressait aux gens , aimait discuter avec tout le monde, toute génération confondue,  et aimer parler de son expérience de coureur. Il se déplaçait localement voire beaucoup plus loin pour encourager les verts du SPUC LASTERKA dans de nombreuses courses!

Après les sorties matinales du dimanche en montagne, il ne manquait pas d'aller au stade l'après-midi pour encourager l'équipe de rugby. Si le SPUC perdait, c'était à cause... de l'arbitre! Les arbitres n'étaient pas trop ses copains.

Le SPUC LASTERKA présente ses sincères condoléances à Claude et à ses proches !

Ez adiorik Ramuntcho!

chat
1
WhatsApp
Bonjour,
Vous cherchez une info?